Contestation

Manifestation à Bayonne : « Dégage Sarkozy ! »

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

« Dégage Sarkozy ! » C’est ainsi que Bayonne a accueilli hier, jeudi 1er mars, le président/candidat Nicolas Sarkozy en déplacement dans le Sud-Ouest. Réfugié dans un bar attenant à la rue où il a été hué, il a traité les manifestants de « voyous » et de « terroristes ». Une réaction qualifiée de « risible » par les militants de Bizi, mouvement basque luttant pour l’urgence écologique et prônant la justice sociale. Ces militants, dont trois ont été arrêtés puis relâchés, rappellent dans un communiqué que les dits manifestants « n’avaient que leurs cris et leurs tracts comme seules armes, pendant que sa police les chargeait violemment à plusieurs reprises à coups de matraque et de gaz à outrance ».

Nicolas Sarkozy, relayé par sa porte-parole, Nathalie Kosciusko-Morizet, a par ailleurs avancé que le tout avait été orchestré par des militants socialistes. « La "bronca" bayonnaise a été spontanée, populaire, profondément plurielle, et totalement indépendante de quelque parti que ce soit ! », insiste Bizi. Qui avait déroulé, sur le passage du candidat une banderole sur laquelle on pouvait lire : « Sarkozy, travailler sept jours sur sept jusqu’à 77 ans. Y’a bon, y’a bon la croissance. »

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos