Menace sur la biodiversité

Les robobees : des insectes électroniques pour remplacer les abeilles

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Connaissez-vous les « robobees » ? Dotées d’ailes, d’antennes, et d’appendices de pollinisation, ces drôles d’insectes métalliques possèderaient plusieurs points communs avec les abeilles. A ceci près qu’elles sont électroniques. Ce projet de « mini véhicule volant » est développé par des ingénieurs de l’université de Harvard, en collaboration avec des firmes high-tech. Les « robobees » sont des robots volants dont le cerveau artificiel est calqué sur celui des abeilles. Selon ses promoteurs, cette invention pourrait remédier à l’hécatombe de butineuses, qui meurent par centaines de milliers, sous l’effet ravageur des pesticides néocotinoïdes. Et contribuer à la pollinisation des plantes.

La pollinisation n’est pas la seule application escomptée des « robobees ». Les mini-robots pourraient aussi permettre de repérer et identifier des victimes lors de catastrophes naturelles. Des applications militaires sont par ailleurs possibles. Rien de tel qu’un faux insecte pour reconnaitre, surveiller et repérer des personnes recherchées. Car les robobees pourraient ressembler à de véritables drones microscopiques, avec des caméras à la place des yeux... Évidemment, tout cela ne dit pas comment on va sauver les vraies abeilles, qui sont les seules à maîtriser la pollinisation pour le moment. Rien non plus sur le fait que la conception de ces petits bijoux électroniques nécessite des terres rares, lesquelles sont déjà largement sur-exploitées.

.

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos