À lire sur Reporterre

Les paysans se sont enchaînés à la ferme-usine des Mille Vaches et interpellent Cécile Duflot

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

« Tout le monde a ses menottes ? » Dans la voiture, l’équipage est paré. Il est presque huit heures, mais le jour ne s’est pas encore levé dans la Somme. Difficile de trouver des repères au milieu des champs perdus dans l’obscurité. Il y a de la buée sur les vitres et la pluie, glaciale, tombe à grosse gouttes. Mais d’après le GPS, la destination, un terrain à cheval sur les communes de Buigny-Saint-Maclou et Ducrat-le-Plessiel, près d’Abbeville, est toute proche.

Ça y est, après trois heures de route depuis Paris, on distingue enfin le chantier, celui de le ferme-usine des Mille Vaches, dont les travaux ont démarré à l’automne. Il est éclairé, car à cette heure déjà en activité. On voit quelques camions, quelques ouvriers, mais pas de gendarmes. Il n’y a donc pas eu de fuite et c’est un soulagement pour les militants de la Confédération paysanne, dont une soixantaine de membres s’apprêtent à investir le chantier.

Lire l'article

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos