Contestation

Il y a 10 ans, les « indignés » du G8 de Gênes

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

En juillet 2001, alors qu’un G8 se réunissait à Gênes, en Italie, un contre-sommet est organisé par de nombreux mouvements alternatifs et altermondialistes. Un rassemblement marqué par une forte mobilisation (près de 300.000 personnes) et une répression ultra-violente des autorités italiennes, qui causa la mort d’un homme de 23 ans, Carlo Giuliani. Un arrêt de la Cour européenne de droits de l’homme en mars 2011 a clos le dossier en donnant raison à la police italienne : la mort n’aurait pas été intentionnelle, la balle tirée par le policier aurait été déviée par une pierre...

© Ivan du Roy / Basta !

Un appel est lancé pour marquer à la fois l’anniversaire de cet événement, et l’actualité des thèmes qui étaient alors débattus : « Ce mouvement clamait, et clame encore aujourd’hui, que la religion du marché dérégulé apporterait au monde plus d’injustice, plus d’exploitation, plus de guerres, plus de violence. Qu’elle détruirait la nature, mettrait en danger la possibilité de cohabitation, voire la vie, sur la planète. Qu’il n’y aurait plus de richesse pour tous mais, plutôt, des nouvelles barrières, physiques et culturelles, entre le nord et le sud dans le monde [...] Nous avions raison, et les faits l’ont amplement confirmé. »

Des débats seront organisés à Gênes du 24 juin au 24 juillet 2011, et un « Forum des mouvements » du 18 au 24 juillet 2011.

Pour plus d’informations : http://www.genova2011.org

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos