Crise financière

Grèce : les salaires ont baissé de 22,5 %

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Conseillée par ses bailleurs de fonds, UE et FMI, la Grèce a entrepris de tailler dans les salaires. Entre 2010 et 2011, le salaire net moyen a ainsi diminué de 22,5 %, selon un rapport de l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE). Cette chute devrait se poursuivre en 2012. L’inspection du travail grecque a ainsi recensé depuis février la signature de 33 133 contrats individuels dans 7 800 entreprises, avec des baisses variant de 22 % à 28 %.

L’échec des négociations (qui doivent se clore mi-mai) entre patronat et syndicats à propos des conventions sectorielles pourrait se solder par des baisses de salaires de 15 à 20 % ! En théorie, ces coupes dans les salaires sont censées rendre plus compétitive l’économie grecque. Dans la réalité, le pays entre dans sa cinquième année consécutive de récession. Et aucun signe de sortie de l’abîme ne se profile à l’horizon.

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos