ça bouge ! Extractivisme

Global Frackdown : une journée mondiale contre la fracturation hydraulique

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

La Global Frackdown, journée mondiale contre la fracturation hydraulique – utilisée notamment dans l’exploitation des gaz de schiste – et l’extractivisme, se prépare dans tous les pays impactés par les forages en cours ou en projets. Elle aura lieu le 19 octobre, à l’initiative de collectifs citoyens et d’associations du monde entier. En France, de nombreuses mobilisations sont prévues, notamment à Montélimar, Toulouse, Saint-Claude, Lille, Montereau, Etampes et Paris. Basta ! relaie l’appel.

La fracturation hydraulique (injection d’eau sous haute pression pour micro-fissurer la roche, libérer le gaz ou l’huile et le faire remonter à la surface, ndlr) est intrinsèquement dangereuse et les méfaits de cette industrie ne peuvent pas être entièrement atténués en développant des règles pour la fracturation. Nous dénonçons la coûteuse et mensongère campagne de relations publiques menée par les grandes compagnies pétrolières et gazières et exhortons nos représentants locaux, régionaux et nationaux à rejeter la fracturation hydraulique.

Nous sommes unis dans un mouvement mondial et appelons nos gouvernements à contribuer à un avenir énergétique renouvelable et soutenable et à empêcher l’usage de la fracturation hydraulique ou le développement d’infrastructures associées dans nos collectivités ou communautés.

Nous sommes les collectivités qui luttons contre la fracturation hydraulique, l’extraction du sable de fracturation, les gazoducs, les oléoducs, les stations de compression, les terminaux de GNL, les exportations de gaz naturel, gaz de charbon, etc. La fracturation ne fait pas partie de notre vision pour un avenir énergétique propre et devrait être interdite.

Qu’attendre de cette journée d’action ?

- Une occasion d’accroître l’attention des médias locaux en intégrant des événements locaux dans une journée mondiale d’action.
- Créer un puissant contre-récit face au travail de relations publiques de l’industrie à travers des actions unifiées et bien coordonnées à travers le monde.
- Du matériel à utiliser pour la journée d’action, y compris des modèles de communiqués de presse, une page internet pour inscrire les activités et suivre les inscriptions, des dépliants et documents adaptables.
- La possibilité de renforcer votre organisation en étant partie prenante d’un mouvement en plein essor, puissant, sérieux et qui va gagner.
- Les évènements seront suivis et publiés sur le site Web officiel de cette journée mondiale d’action avec un lien vers votre organisation et l’évènement auquel vous prenez part.

Quels types d’évènements devrions-nous entreprendre ?

Les évènements doivent être amusants, créatifs et pertinents au niveau local. L’idée est d’utiliser la journée mondiale d’action afin d’amplifier ce qui se passe et ce qui est nécessaire au niveau local. Voici quelques idées :

- Protestations devant les bureaux d’élus ;
- Théâtre de rue devant le siège de compagnies pétrolières ou gazières ;
- Projections de films comme Gasland ou Spilt Estate ;
- Recueil de pétitions ;
- Travaux collectifs pour générer des appels téléphoniques envers des décideurs clefs ;
- Activités de visibilité à des endroits, lieus clefs ;
- Assemblées informelles sur le fracking avec les populations locales...

Mobilisations à suivre sur : www.globalfrackdown.org

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos