Désobéissance

Fichage ADN : nouveau procès pour refus de prélèvement

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Un nouveau procès pour refus de prélèvement ADN s’ouvre ce lundi 7 novembre à Senlis (60). Xavier Renou, fondateur du collectif des Désobéissants, risque un an de prison et 15 000 euros d’amende pour avoir refusé de donner son ADN aux gendarmes qui le lui demandaient. Plus d’1,2 million de Français ont fait l’objet d’un prélèvement ADN, durant la garde à vue ou au terme d’une condamnation, même bénigne ou liée à une action de désobéissance civile. En 2007, Christian Estrosi se déclarait même favorable au fichage de l’ensemble de la population, en prélevant le code génétique de tous les nouveau-nés. Dans un communiqué, le collectif des Désobéissants rappelle que le Fichier des empreintes génétiques (Fnaeg) permet de collecter des informations personnelles sur 30 000 nouvelles personnes par mois. Une profonde atteinte aux libertés qui n’a jamais fait l’objet d’un débat public.

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos