Soutenez Basta Soutenez une information indépendante

ça bouge ! Alternative à la bétonisation

Marche citoyenne jusqu’à Matignon pour sauver les terres fertiles de Gonesse

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Le gouvernement soutient Europacity, gigantesque projet de centre commercial et de loisirs qui recouvrirait 300 hectares de terres agricoles à Gonesse, au nord-est de Paris. « Pour couronner le tout, le gouvernement a décidé d’offrir à Auchan une gare du Grand Paris pour la desserte exclusive de ce projet », dénonce le collectif "Non à Europacity" qui organise une grande marche de Gonesse à Matignon ces 4 et 5 octobre. Voici leur appel.

Le saviez-vous ? Le groupe Auchan, associé à l’investisseur chinois Wanda, a reçu le soutien de l’État pour construire sur les terres agricoles de Gonesse un méga-centre commercial, baptisé EuropaCity : 500 boutiques de luxe, 2700 chambres d’hôtel, un centre aquatique climatisé, une piste de ski artificielle, et la création d’une superficie de bureaux égale à la moitié de celle de la Défense.

Le projet aurait pour conséquence d’artificialiser 300 hectares de terres fertiles, ce qui est désastreux pour les besoins en alimentation, la gestion de l’eau, la consommation énergétique et la biodiversité. Pour couronner le tout, le gouvernement a décidé d’offrir à Auchan une gare du Grand Paris (la gare « Triangle de Gonesse »), pour la desserte exclusive de ce projet, entièrement d’initiative privée.

Lire à ce sujet les articles de Basta ! :
- Bienvenue dans EuropaCity, future cathédrale de la consommation à quelques kilomètres de Paris
- Ces ultimes terres agricoles qui résistent encore à la bétonisation du « grand Paris »

Un début de chantier annoncé pour novembre 2019

Alors que le Plan local d’urbanisme de Gonesse a été annulé et que la contestation s’amplifie contre ce projet destructeur du climat et de la biodiversité, la Société du Grand Paris persiste à annoncer le début du chantier de la gare pour le mois de novembre 2019. C’est donc une tentative de passage en force, qui vise à rendre inéluctable l’urbanisation des terres de Gonesse.

Citoyens et citoyennes engagées pour la défense du climat, contribuables indigné.es par ce détournement d’argent public : il est encore possible d’empêcher ce projet aberrant. Les 4 et 5 octobre, soyons nombreux.ses à exiger de l’État l’abandon d’EuropaCity et de sa gare et l’ouverture d’une concertation sur l’avenir des dernières terres agricoles à proximité de Paris.

Un projet alternatif existe : le projet Carma (Coopération pour une ambition rurale et métropolitaine d’avenir), ambitieux programme territorial de transition écologique qui prévoit le maintien de la vocation agricole du Triangle de Gonesse et la création d’emplois dans les filières d’avenir de l’agriculture durable, de l’alimentation, de l’éco-construction, de la rénovation thermique, et de la mobilité durable.

Programme :
- Vendredi 4 octobre
9h30 : Départ du Triangle de Gonesse, chemin de la justice
10h : Mairie de Gonesse
13h-15h : Pique-nique Parc Georges-Valbon - La Courneuve – entrée Waldeck-Rochet
16h : Maladrerie à Aubervilliers – angle rue Charles Tillon / rue Danielle Casanova
18h : Arrivée à La Cité Fertile - 14 rue Edouard Vaillant 93 Pantin. Banquet citoyen - Prises de parole - Concert (nuitée possible à proximité pour les marcheurs, inscription sur le site).

- Samedi 5 octobre :
10h : Départ de la Cité Fertile
11h : Place Stalingrad (Paris 19ème), point de ralliement de la marche
13h : Arrivée au parvis de l’Hôtel de Ville de Paris (4ème ) ; pique-nique
14h30 : Départ de la manifestation vers Hôtel de Matignon (7ème ) : « OUI au projet CARMA et à des transports pour les habitant.E.s ! »

Toutes les infos sur nonaeuropacity.com et sur la page du collectif

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos