L’équipe de Basta ! s’engage à vous donner accès à des actualités qui font sens et à des analyses sérieuses et dont les sources ont été vérifiées. Nous diffusons une information d’intérêt général, accessible à tous, utile à l’indispensable transformation sociale, écologique et économique de notre société. Tout cela prend beaucoup de temps et nécessite de l’argent. Sans revenus publicitaires et sans actionnaires, nos ressources et notre indépendance dépendent de votre engagement dans cette aventure. Aidez-nous à atteindre 60 000 €, afin que nous continuions à enquêter en toute indépendance et à produire des analyses sérieuses et vérifiées.

Soutenez Basta Soutenez une information indépendante

À lire sur Le Monde

« Dropped » : l’usage d’hélicoptères d’Etat pour le tournage fait polémique en Argentine

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

(...) Le terme « polémique » s’affichait ainsi mercredi en « une » de nombreux sites de presse argentins relayant la colère de trois élus d’opposition ayant découvert que les deux hélicoptères accidentés appartenaient à l’Etat — l’un à la province de la Rioja, l’autre à la province voisine de Santiago del Estero. (...) Le premier hélicoptère avait ainsi été acquis — pour plus de 3 millions de dollars — par la province de la Rioja pour servir d’ambulance, rapporte le site Cadena 3.

(...) Début mars, des inondations importantes ont eu lieu dans plusieurs provinces d’Argentine, dont justement celle de Santiago del Estero, propriétaire de l’un des deux hélicoptères, rapporte le quotidien La Nacion. Elles ont causé douze morts et des milliers de personnes ont dû être évacuées de zones coupées du monde et seulement accessibles par les airs ou par bateau. « Comment justifie-t-on qu’un appareil à vocation sanitaire puisse être loué dans ces circonstances, quand, d’un autre côté, on en refuse l’usage aux simples citoyens pour des urgences vitales ? » s’est interrogé le député de l’UCR Julio Martinez cité par Parlamentario.com, avant de mettre en cause la responsabilité des autorités locales.

- Lire l’article du Monde

- Et sur Arrêt sur images : "Dropped" : premières polémiques autour du crash

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos