ça bouge ! Mobilisation

G7 : au Pays Basque, un contre-sommet pour dénoncer « l’opération de communication de l’oligarchie mondiale »

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Le sommet du G7 – qui réunit États-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie, Canada – se tiendra à Biarritz du 24 au 26 août prochain. Pour dénoncer le « capitalisme sauvage » qu’incarne cette réunion des puissances mondiales, un contre-sommet est prévu à partir du 19 août à Hendaye et Irun. Programme et infos pratiques.

Photo : mobilisation contre le G7 le 13 juillet 2019 à Biarritz / © G7 EZ !

La plateforme G7 EZ ! a été créée en novembre dernier par une multitude d’acteurs du Pays Basque (associations, syndicats, partis et mouvements politiques) autour d’un appel commun contre le G7 et son monde. Elle prévoit plusieurs mobilisations à partir du 19 août à Hendaye et Irun, qu’elle organise en partenariat avec la plateforme hexagonale Alternatives G7.

Contre-G7 : Toutes et Tous à Hendaye ! from Alternatives G7 on Vimeo.

Pourquoi se mobiliser contre le G7

Le sommet du G7 est le symbole de la domination des grandes puissances occidentales car il a pour objectif principal la prise d’engagements confortant le néolibéralisme et la réaffirmation du modèle capitaliste.

L’état du monde symbolisé par le G7 est profondément mortifère : dérèglement climatique, augmentation des inégalités, guerres impérialistes, augmentation de la violence de genre, migrations forcées, domination des transnationales, précarisation des conditions de vie et de travail des travailleurs…

Ce sommet a aussi une spécificité : il se déroule au Pays Basque, sur un territoire où la résistance à l’exploitation capitaliste, à l’oppression impérialiste et hétéro patriarcale sont enracinées et vivaces ainsi que la solidarité et la volonté de construire un autre monde.

Ce sommet, véritable gouffre financier et qui provoquera un véritable état de siège, est avant tout une opération de communication de l’oligarchie mondiale, et surtout une opération de communication pour le président Macron qui cherche à redorer son blason après avoir laissé la France dans une situation politique peu reluisante.

Un contre-sommet pour dire « non » au capitalisme sauvage

Ce contre-sommet est l’occasion de proposer des alternatives et de montrer que face aux inégalités, à la pauvreté et aux catastrophes écologique et climatique, le changement est possible. En ce sens, le programme vise trois objectifs majeurs :

- Dire non au capitalisme sauvage représenté par le G7 ;

- Rassembler le plus de monde possible, en proposant alternatives et revendiquant qu’un autre monde est possible ;

- Devenir un lieu de rencontre entre mouvements et citoyen-ne-s du Pays Basque et du monde entier.

Programme du contre-sommet d’Hendaye-Irun du 19 au 23 août

Voici les temps forts du contre-sommet « G7 Non ! Pour défendre nos alternatives ! » :

- 19 – 20 : réception des militant.e.s au camp d’accueil – plus d’infos ici

- 21, 22 et 23 août : tenue du contre-sommet et du village des alternatives au centre des congrès Ficoba et à Hendaye.

- 24 août : manifestation à Hendaye

- 25 août : occupations pacifiques de sept places du Pays Basque
Retrouvez le programme du contre G7 en cliquant ici.

Transport, inscription... Toutes les infos logistiques c’est par ici

La liste des organisations membres de la plateforme des alternatives face au G7 et le site de la Plateforme AlterG7

Le site de la Plateforme G7EZ (Au Pays basque Sud et Nord)

A lire sur le sujet :
Face au G7 : « Nous voulons éteindre l’incendie de la planète perpétré par ces politiques »
Alternative au G7 : « Les politiques d’austérité entraînent un recul des droits humains »

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos