Solidarité internationale

Buvez du café rebelle !

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Située au nord du Chiapas, en terre zapatiste, la communauté Ssit Lequil Lum pratique une agriculture d’auto-subsistance et cultive du café biologique destiné à l’exportation. Soucieuse d’assurer au maximum son autonomie, cette communauté a décidé de développer son propre cahier des charges, avec l’appui de l’université de Veracruz. Ce sont donc les producteurs, accompagnés de techniciens agronomes, qui définissent eux-mêmes la liste des points à certifier.

Pour les soutenir, des groupes de solidarité s’organisent en Europe et en Amérique du Nord. Ils achètent le café directement aux coopératives zapatistes à un prix supérieur à celui payé par les intermédiaires (appelés aussi les « coyotes » par les producteurs locaux !), les commercialisent et reversent l’intégralité des bénéfices aux communautés zapatistes. Pour pouvoir prépayer la récolte 2012, une souscription vient d’être lancée. Elle sera bouclée fin 2011.

Pour participer : À Paris, c’est l’association Échanges solidaires qui diffuse ce café, au prix de 3,40 euros les 250 grammes. Les dons peuvent être envoyés avant fin décembre à Échanges solidaires, 21 ter, rue Voltaire, 75011 Paris. Contact : cafesolidaire@no-log.org.

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos