L’équipe de Basta ! s’engage à vous donner accès à des informations qui font sens, utiles à l’indispensable transformation sociale, écologique et économique de notre société. Mais interviewer, filmer, photographier, écouter, se documenter, vérifier – et écrire – demande du temps, et de l’argent. En accès libre, sans revenus publicitaires et sans actionnaires, nos ressources et notre indépendance éditoriale dépendent de votre engagement dans cette aventure.

Soutenez Basta Soutenez une information indépendante

ça bouge ! Déchets nucléaires

Bure : un paysan poursuivi en justice pour avoir prêté son tracteur aux opposants

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Jean-Pierre Simon, agriculteur à Cirfontaines (Meuse), est convoqué le 12 septembre au tribunal de Bar-le-Duc. Son délit ? Avoir mis son matériel agricole à disposition des personnes qui, en juin et juillet 2016, ont occupé le Bois Lejuc, près de Bure. En ligne de mire : Cigeo, un projet d’enfouissement de déchets radiotoxiques, porté par l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs. Basta ! relaie l’appel à la mobilisation lancé par la Confédération paysanne.

« Le 12 septembre à Bar-le-Duc, Jean-Pierre Simon sera jugé pour avoir aidé les opposants au projet d’enfouissement des déchets radioactifs à Bure.

Son crime ? Il aurait mis à disposition des opposants son tracteur et sa remorque, ce qui aurait favorisé l’occupation du Bois Lejuc, illégalement accaparé et défriché par l’Andra (Agence nationale de gestion des déchets nucléaires).

Jean-Pierre avait déjà été durement touché par le projet de Bure, qui avait grandement mis en péril sa ferme. Il a malgré les difficultés sorti la tête de l’eau et continué la lutte ! En séquestrant son tracteur depuis plus d’un an comme « pièce à conviction », la justice veut museler la lutte et empêche Jean-Pierre de travailler.

Les conséquences de la logique court-termiste de la politique énergétique et la production de déchets nucléaires ne doivent pas retomber systématiquement sur les paysans et les territoires ruraux. Jean-Pierre Simon et tous les paysans meusiens et haut-marnais doivent pouvoir faire leur métier !

La Conf’ s’oppose, avec tous ceux qui luttent contre les expropriations et la destruction de foncier agricole, aux grands projets inutiles et à l’accaparement foncier qui bafouent les droits des paysans !

Mobilisons-nous pour le soutenir et défendre les droits des paysans !

Rendez-vous le 12 septembre 2017 à 9h devant le tribunal (3 place Saint-Pierre à Bar-le-Duc). »

Photo de une : source / @ZIRAdies

- Voir l’appel à mobilisation de la Confédération paysanne
- Lire l’entretien réalisé avec Jean-Pierre Simon par les opposants au projet d’enfouissement à Bure. Il précise notamment : « Les peines maximales en terme d’amende c’est entre 5 000 € et 10 000 €, et il y a même de l’emprisonnement. »
- L’enquête de Basta ! : A Bure, habitants et paysans refusent que leur territoire devienne une « grande poubelle nucléaire »

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos