Témoignages Discriminations

Avec travail mais sans papier

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

On lui propose un CDI, la Préfecture veut l’expulser. Emmanuel Koufaini est ingénieur des Ponts et Chaussées. Mais aux yeux de l’administration Hortefeux, il a le malheur d’être Camerounais.

Emmanuel Koufaini Alakai est sorti diplomé des Ponts et Chaussées en 2007. L’entreprise dans laquelle le Camerounais de 30 ans était en stage de fin d’études lui a proposé un CDI. De son côté, la préfecture du Loiret a préféré lui offrir une OQTF, une "obligation de quitter le territoire français", après avoir refusé de lui délivrer un permis de travail. Une manière, sans doute, de le féliciter pour l’obtention de son diplôme. Depuis, il est en situation irrégulière et vit chez une amie. Emmanuel est pourtant régulièrement contacté par des "chasseurs de tête". Il raconte (Interview réalisée par François-Luc Doyez, du collectif Youpress).

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos