Soutenez Basta Soutenez une information indépendante

Gouvernement

Associations : un baromètre des illusions perdues

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

En janvier 2008, le gouvernement avait promis monts et merveilles aux associations d’aides aux personnes sans abri et mal logées. Un an plus tard, les promesses se sont envolées…

C’était il y a un an ou presque. Le 28 janvier 2008, la trentaine d’associations composant le Collectif des associations unies pour une nouvelle politique publique du logement des personnes sans abri et mal logées étaient reçu en grande pompe par le Premier ministre. Parmi elles, les poids lourds de l’aide aux sans-abris : Enfants de Don Quichotte, Restaurants du cœur, ATD, Fondation Abbé Pierre, Médecins du monde, la Croix-Rouge ou la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (Fnars)… Du solide avec qui on prend les gants et on sort les grands chiffres. François Fillon annonce des millions supplémentaires afin de faire du « chantier national 2008-2012 pour les personnes sans abri ou mal logées », qu’il qualifie de « prioritaire », un véritable succès. Sur la table, le gouvernement mettait alors 250 millions d’euros, en rajoutait 50 autres pour faire bonne mesure, promettait des places supplémentaires ou des projets innovants comme les maisons relais et s’engageait à prendre 20 mesures immédiates.
Loin d’être satisfaites, les associations prennent alors le gouvernement au mot : si cette politique gouvernementale est prioritaire, elles publieront désormais tous les trimestres leur baromètre du chantier national prioritaire afin de suivre la mise en place des 100 mesures qu’elles jugent indispensables pour la réussite d’une nouvelle politique en faveur des personnes sans abris. Une collecte d’informations intéressante qui nous apprenait par exemple qu’en septembre dernier sur les 16 mesures phares de la gouvernance du chantier, à peine 6 étaient appliquées. Hélas, depuis septembre, les associations n’ont pas tenu à jour ce baromètre des promesses non tenues.

Stéphane Fernandez
Photo : Patrick Delapierre

En bref

Vidéos

  • Loi travail L’affaire du barrage forcé de Vitrolles : pour la première fois les principales victimes s’expriment face caméra

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos