BASTA !

http://www.bastamag.net/Energies-renouvelables-la-transition-avance-dans-certains-pays-beaucoup-plus

Climat

Renouvelables : la transition avance dans certains pays bien plus vite qu’en France

par Rachel Knaebel -

L’arrivée au pouvoir de Donald Trump aux États-Unis fait redouter un retour en arrière dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais tout n’est pas perdu. Car en matière de transition énergétique, des pays avancent, partout sur le globe, vers un mix énergétique avec moins de pétrole, de gaz, de nucléaire ou de charbon.

Au Costa Rica, pays de cinq millions d’habitants en Amérique centrale, 98 % de la consommation électrique vient désormais des énergies renouvelables ! [1]. En 2016, pendant 250 jours entiers, la proportion a même atteint 100 %. Le Danemark, l’un des champions des énergies alternatives en Europe, a lui aussi atteint les 100 % de renouvelables à plusieurs reprises l’année passée, grâce à ses puissantes installations éoliennes. En moyenne, le pays scandinave dépasse la barre des 50 % de son électricité issue des renouvelables. Son objectif est d’atteindre 100 % en 2050 [2].

En Autriche, déjà en 2013, 70 % de l’électricité consommée venait des renouvelables [3]. Au Portugal, pourtant peu médiatisé pour ses prouesses écologiques, la proportion atteignait 59 % en 2016, soit 10 % de plus que l’année précédente [4]. En mai dernier, ses 10,5 millions d’habitants ont même vécu quatre jours en ne consommant que de l’électricité verte [5]. En Allemagne, la proportion d’électricité renouvelable avoisine 30 % en 2015, dont un tiers produit par l’éolien [6].

Et en France ? Les énergies renouvelables ont couvert en moyenne 20 % de la consommation d’électricité en 2016 [7]. C’est un peu mieux qu’en 2015, où la part des énergies alternatives aux hydrocarbures et au nucléaire était inférieure à 18 % [8]. Mais cela demeure modeste face aux performances de certains de nos voisins, d’autant que c’est toujours la production hydraulique – issue des barrages – qui constitue plus de la moitié de l’électricité renouvelable française. La France n’a plus que treize ans pour atteindre l’objectif de 40 % de sa consommation électrique issue des énergies vertes, tel que l’ambitionne la dernière loi de transition énergétique.