ça bouge ! Bibliothèque numérique

WorkersControl.net : quand les ouvriers prennent le contrôle de leurs entreprises

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Reprise d’entreprises en coopératives, usines autogérées, ateliers occupés par un conseil ouvrier : de l’Argentine à la France, en passant par l’Egypte, ces expérimentations menées par les travailleurs eux-mêmes incarnent-elles « une alternative dans l’organisation des sociétés » ? C’est ce dont sont convaincus les fondateurs du site workerscontrol.net, une bibliothèque de ressources sur le « contrôle ouvrier ». « En assumant le contrôle autonome de leur travail et en refusant le pouvoir de la propriété privée, les travailleurs remettent en question la structure capitaliste des relations de production. »

Lancé en janvier 2011 par trois universitaires de différents pays européens – Dario Azzellini, Ralf Hoffroge et Alan Tuckman – le site WorkersControl.net est la première tentative de rassembler en un seul site différents textes relatifs à la notion de contrôle ouvrier dans différentes langues.

Ce site a pour objectif d’être une bibliothèque ouverte et virtuelle regroupant des documentations et des essais théoriques sur les expériences de contrôle ouvrier d’hier et d’aujourd’hui. Le fait que les travailleurs aient, à différents moments et en différents lieux, pris le contrôle, de façon souvent spontanée, de leur environnement de travail et relancé la production a une portée politique et théorique qui va au-delà du lieu de travail et de l’organisation de la production, préfigurant une alternative dans l’organisation des sociétés. En assumant le contrôle autonome de leur travail et en refusant le pouvoir de la propriété privée, les travailleurs remettent en question, même de façon temporaire, la structure capitaliste des relations de production, ouvrant la voie à une redéfinition de la production sous leur propre contrôle.

Jusqu’à présent le site était disponible en quatre langues : Anglais, Allemand, Espagnol et Portugais. L’Association Autogestion, qui a ouvert son site web à l’automne 2011, a décidé de participer au projet Workerscontrol.net en animant sa section française et en traduisant les contenus en français. D’ores et déjà, suite aux Rencontres Internationales « L’économie des travailleurs » qui se sont déroulées chez les Fralib à Gémenos (Bouches-du-Rhône) fin janvier 2014, des sections italiennes, grecques et serbo-croates sont à l’étude.

Sont présents sur ce site des biographies de militants, des revues de livres ou de vidéos ainsi que des articles présentant diverses expériences classées en différentes périodes :

- Contrôle ouvrier jusqu’au XIXe siècle ;
- Conseils au début du XXe siècle ;
- Luttes anti-coloniales, révolutions démocratiques ;
- Contrôle ouvrier durant le socialisme étatique ;
- 1960-2000 : Contrôle ouvrier contre les restructurations capitalistes ;
- XXIe siècle : Contrôle ouvrier d’aujourd’hui.

Un système complémentaire de mot-clés (coopératives, occupations, entreprises récupérées, production socialement utiles…) permet d’accéder de façon plus sélective aux articles

La vitesse de développement de ce site montre l’ampleur que prend aujourd’hui le thème de la reprise des entreprises par les salariés.

Voir les sites :
- WorkersControl.net
- Association Autogestion

Photo de une : Laurent Guizard/Basta !

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos