À lire sur Le Monde diplomatique

Visite guidée de la nouvelle Athènes

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Par Panagiotis Grigoriou, anthropologue et historien

Préhistoire

2007. Pour dénoncer l’apparition d’une génération contrainte de se débrouiller avec 700 euros par mois, de jeunes diplômés lancent un mouvement baptisé G700. Quelques années plus tard, l’inacceptable d’hier fait rêver, et l’organisation annonce son autodissolution : « Depuis la création du mouvement, les destinées des protagonistes du G700 ont été bouleversées. (...) Ce que nous appelions le “palier des 700 euros”, et que nous avions identifié comme une référence sociale, a été enfoncé par les événements. (...) Pour ceux qui continuent à participer à nos activités, 700 euros par mois constituent désormais une somme prodigieuse. » Fini l’exigence de « dignité » : « Notre quête personnelle se résume aujourd’hui à la survie ».

(...)

Avenir

Dans un journal d’Athènes, cette offre d’emploi : en Crète, on recherche des « femmes de chambre, sans salaire, contre nourriture et gîte ».

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos