Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros.

Avancement de la campagne : 32924 € sur 100000 € !

32.92%

À lire sur Sciences et Avenir

Une marée noire au Bangladesh menace la biodiversité du delta des Sundarbans

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

La fuite d’environ 357 000 litres de pétrole provenant d’un pétrolier ayant fait naufrage dans une rivière au Bangladesh, menace des espèces rares d’animaux se trouvant dans le delta des Sundarbans dont des dauphins, ont averti des responsables, évoquant une « catastrophe écologique ». Le pétrolier a coulé mardi 9 décembre 2014 dans la rivière Shela après une collision avec un autre navire. Cet accident s’est produit dans l’un des trois sanctuaires de dauphins de l’Irrawady et du Gange, a déclaré Rubayat Mansur, le responsable bangladais de la Wildlife Conservation Society basée à New-York.

Situés à l’embouchure des fleuves Gange et Brahmapoutre, les Sundarbans couvrent 10 000 km2 de terre et d’eau. La forêt de mangrove des Sundarbans est la plus grande du monde. Cet écosystème fragile et complexe présente un haut degré de biodiversité, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos