À lire sur PcInpact

Un rapport sénatorial défavorable au vote par Internet en France

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Alors que le Sénat a refusé il y a quelques mois d’étendre le vote par Internet aux élections européennes de mai prochain, deux sénateurs viennent de rendre publiques les conclusions de travaux et d’auditions menés depuis plusieurs mois sur cette modalité de vote. Les élus concluent à un maintien du statu quo sur la question, tout en relevant que des risques existent bel et bien pour la sincérité et le secret du scrutin.

Les sénateurs Alain Anziani (PS) et Antoine Lefèvre (UMP) ont présenté hier les conclusions de la mission d’information que leur avait confiée l’année dernière la Commission des lois du Sénat à propos du vote électronique (voir leur rapport). Et le moins que l’on puisse dire est que les deux parlementaires sont finalement restés prudents. Ils se prononcent en effet pour le maintien de la situation actuelle, c’est-à-dire en réservant le vote par internet aux seuls Français situés à l’étranger. Cette modalité de vote permet à leurs yeux « l’expression d’un vote dans des conditions nécessairement dérogatoires et imparfaites, mais qui reposent sur un choix de l’électeur à qui sont maintenues d’autres options de vote ». Lire la suite...

Lire aussi les articles de Basta ! :
- Législatives : de graves menaces de fraudes planent sur le vote par Internet (14 mai 2012)
- Législatives : retour sur le fiasco du vote par Internet (21 juin 2012)

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos