ça bouge ! Cinéma

Un festival international du film des droits de l’homme

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Les réfugiés, la guerre civile en Syrie, la domination de la finance, les luttes ouvrières, les mobilisations démocratiques ou encore la radioactivité et les gaz de schistes : voici quelques-uns des sujets des documentaires et courts-métrages présentés au Festival international du film des droits de l’homme (FIFDH), à Paris et en Île-de-France, du 11 au 21 mars prochain. Un événement dont Basta ! est partenaire.

La 12e édition du Festival International du Film des Droits de l’Homme de Paris (FIFDH Paris) se déroulera du 11 au 18 mars 2014 au cinéma Le Nouveau Latina et du 19 au 21 mars dans plusieurs salles de Paris et d’Île-de-France.

Des thématiques variées

22 films documentaires et 5 courts-métrages seront présentés, dont 13 inédits en France, totalisant plus d’une cinquantaine de séances tout au long du festival. Une partie de cette programmation sera axée autour d’une thématique commune : un état des lieux social, économique et politique de l’Europe.

Des problématiques variées seront abordées à travers une programmation internationale : l’exil et les conditions des réfugiés et des demandeurs d’asile (Tacacho, Life in Paradise, A world not ours, Container 158, Les réfugiés de la nuit polaire...) ; les enjeux environnementaux (Metamorphosen, Gasland Part II, Beyond the wave) ; la guerre civile en Syrie (Return to Homs) ; les mécanismes de la finance (Master of the Universe) ; la question de l’emploi et la lutte ouvrière (L’usage du travail, Pôle emploi, ne quittez pas, Miners shot down, Cloudy Mountains) ; ou encore les questions démocratiques (L’Irrésistible ascension de Moïse Katumbi, Wukan : The Flame of Democracy).

Des temps forts et de nombreux invités

L’un des temps forts du Festival cette année sera la présence du réalisateur Sebastian Mez qui viendra présenter trois de ses films : Une lettre d’Allemagne, Clean Up et son tout dernier documentaire, Metamorphosen. De plus, le réalisateur allemand animera une Master Class le samedi 15 mars à 15h30, au cinéma Le Nouveau Latina.


METAMORPHOSEN par Alliance_Cine

Comme chaque année, des débats suivront chacune des projections, en présence de réalisateurs - une vingtaine seront présents - et d’intervenants issus de la société civile, des chercheurs ou des journalistes.

Différents jurys auront la chance de découvrir et récompenser les films présentés au Festival. La cérémonie de clôture et de remise des prix aura lieu le mardi 18 mars à 20h, au cinéma Le Nouveau Latina.

Un festival créé en 2003

L’association Alliance Ciné a fondé et organise le Festival International du Film des Droits de l’Homme (FIFDH) de Paris depuis 2003. Le FIFDH de Paris est désormais la plus grande manifestation culturelle sur les droits humains en France. Cette manifestation présente depuis dix ans, chaque année, pendant une semaine, un panorama de la production cinématographique documentaire sur le thème des droits humains.

Le Festival est tourné vers le grand public mais s’adresse en particulier aux jeunes des établissements scolaires des collèges et lycées pour les sensibiliser aux différentes problématiques liées à la défense et la promotion des droits humains. Le Festival participe pleinement, à la diversité de l’offre cinématographique car les films proposés sont, pour l’essentiel, inédits ou en avant-première et absents des autres écrans franciliens.

Tout au long de l’année, l’équipe du FIFDH de Paris poursuit son travail de sensibilisation en organisant chaque troisième jeudi du mois à 20h, une projection-débat au cinéma Le Nouveau Latina.

Déclinaisons en régions

Le FIFDH de Paris est aussi décliné en région avec des équipes locales (Strasbourg, Nantes, Metz, La Réunion, Gironde, Gard, Pays Basque, Midi-Pyrénées, Haute-Savoie, Provence) et à l’étranger (Bangui, Lomé, Yaoundé, Antananarivo, Tunis...).

L’association [A]lliance Ciné est également fondatrice et animatrice depuis 2004 du Human Rights Films Network, réseau international regroupant les festivals de films dont la programmation vise à promouvoir la protection des droits humains.

Des places à gagner

Retrouvez le programme détaillé et toutes les informations pratiques sur le Festival, à partir de cette page.

Le dessin qui illustre cet article et l’affiche du festival est un dessin original du caricaturiste syrien Ali Ferzat. Considéré comme l’un des plus grands dessinateurs de presse du monde arabe, Ali Ferzat a été récompensé par le prix Sakharov pour la liberté de pensée en 2011. Il a également été élu « Journaliste de l’année » par Reporters sans frontières la même année. Il a reçu le prix Václav Havel en 2013.

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos