À lire sur Le Monde

Turquie : pourquoi le blocage de Twitter a été si facilement contourné

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Bloquer totalement un site Internet à l’échelle d’un pays n’est jamais chose aisée, et les autorités turques l’apprennent à leur dépens.

Elles ont décidé, dans la soirée du jeudi 20 mars, de bloquer l’accès à Twitter, invoquant des raisons de « sécurité ». Concrètement, le BTK, l’organisme turc de régulation d’Internet, a demandé aux fournisseurs d’accès d’interdire à leurs clients d’accéder à Twitter. Mais cette mesure semble peu suivie d’effets et de nombreux internautes ont rapidement pu contourner l’interdiction.

Le site Twitturk, qui enregistrent et classe les tweets en langue turque et cité par le quotidien Hurriyet, indique que plus de 500 000 tweets en turcs ont été publiés après 10 heures de blocage. Il semble donc pas qu’il y ait d’effondrement du nombre de tweets postés : habituellement, en 24 heures, 1,8 millions de tweets en turcs sont publiés.

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos