ça bouge ! Lanceurs d’alerte

SportsLeaks, un site pour combattre la corruption et le dopage dans le sport

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

SportsLeaks.com est un site dédié aux lanceurs d’alerte du monde du sport, souhaitant dénoncer des affaires de dopage et de corruption. Le lancement de cette plateforme intervient alors que de nouvelles informations sur le dopage dans le cyclisme devraient être révélées ce lundi 27 juin dans l’émission Cash Investigation, et que la fédération russe d’athlétisme risque d’être écartée des Jeux Olympiques pour des cas massifs de dopage.

Une partie du monde du sport de haut-niveau est contaminée par le dopage, la corruption et la tricherie. Les mesures prises par les institutions sportives pour lutter contre ces fléaux ont échoué. Mais grâce à l’aide de courageux lanceurs d’alerte, plusieurs investigations ont révélé de nombreux scandales à travers le monde. Une équipe de journalistes, de professionnels du sport et d’experts informatiques viennent de lancer une plateforme sécurisée de dépôt de données, dédiée aux lanceurs d’alerte dans le monde du sport. Son nom : SportsLeaks.com.

SportsLeaks.com et DopingLeaks.com constituent un seul et même site internet. Cette plateforme sécurisée permet d’envoyer des informations et des fichiers qui pourront être exploités par des journalistes d’investigation. L’équipe à l’initiative de cette plateforme précise avoir « déjà reçu des données ("leaks") en provenance de nombreux lanceurs d’alerte ("whistleblowers") », ce qui les a conduits à créer cette plateforme sécurisée afin de protéger leurs sources et collecter plus de données.

Parmi l’équipe fondatrice de Sportsleaks, on trouve notamment Hajo Seppelt, journaliste sportif pour la chaîne de télévision allemande ARD, qui a révélé dans un documentaire le dopage systématique en Russie [1]. Après sa diffusion en Allemagne, plusieurs personnes dans les organisations sportives internationales et les institutions anti-dopage ont démissionné de leurs postes. Cette enquête a également amené à la suspension à l’échelle internationale de la Fédération russe d’athlétisme, de l’Agence antidopage russe et du laboratoire de Moscou.

Nouvelles révélations sur le dopage dans le cyclisme

Le lundi 27 juin, Cash investigation diffusera une nouvelle enquête, « Dopage : ça roule toujours ». Associé au quotidien Le Monde, Cash investigation va révéler les troubles méthodes de Bernard Sainz qui, bien que cité dans de nombreuses affaires de dopage, n’a jamais été condamné. Cela fait quarante ans que son nom est prononcé à voix basse dans les pelotons du cyclisme professionnel. On l’appelle aussi le « docteur Mabuse », du nom du maître du crime porté à l’écran par Fritz Lang.

Derrière sa pratique de naturopathe et de nutritionniste – il ne prescrit officiellement que des régimes et de l’homéopathie – Bernard Sainz traîne une réputation de roi des micro-doses de corticoïdes. Bien qu’il soit inscrit sur la liste de noire de l’Union cycliste internationale, qui interdit aux coureurs de prendre ne serait-ce qu’un conseil de sa part, il « soigne » et « traite » de nombreux champions de la petite reine. Au cours de leur enquête, les équipes de « Cash Investigation » ont rencontré de nombreux cyclistes, amateurs ou professionnels, dont certains préfèrent rester anonymes. Et leurs témoignages tendent à prouver que le « docteur Mabuse » serait toujours en activité. Ce film de Sophie Le Gall diffusé par Cash Investigation est à découvrir le lundi 27 juin à 22h40 sur France 2.

Espérons que le lancement de la plateforme SportsLeaks et DopingLeaks.com pourra contribuer dans les prochains mois à d’autres révélations dans le monde du sport. Plus d’informations sur SportsLeaks.com et DopingLeaks.com

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos