Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros.

Avancement de la campagne : 29399 € sur 100000 € !

29.4%

ça bouge ! Gaspillage alimentaire

Grasse accueille les premières rencontres de la cueillette solidaire

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Dans les Alpes-Maritimes, des milliers de parcelles d’arbres fruitiers sont laissées à l’abandon par leurs propriétaires. Face à ce gâchis, une association locale, « Renouer », lance en 2012 les premières cueillettes solidaires avec appel aux bénévoles. A la lutte contre le gaspillage alimentaire s’ajoute la volonté de créer des emplois grâce à la transformation et la vente du produit des récoltes. Comment pérenniser ce type d’activités économiques qui essaime sur le territoire national ? L’association lance un appel à l’ensemble des mouvements de glanage et de cueillette, pour participer aux premières rencontres de la cueillette solidaire qui se tiendront à Grasse, près de Cannes, les 17 et 18 octobre prochains.

« Renouer » est une association intermédiaire présente depuis 1993 sur le bassin grassois. Sa vocation est l’insertion des publics en situation d’exclusion socioprofessionnelle par la mise au travail chez des particuliers, collectivités ou entreprises (ménage, jardinage, travaux d’entretien du domicile, manutention…). Chaque salarié de l’association bénéficie d’un accompagnement individualisé et renforcé, en vue de résoudre les problématiques sociales et professionnelles rencontrées.

L’association Renouer a lancé le projet « cueillette solidaire » début 2012. A l’issue de trois années d’existence et un développement régulier de nos activités, nous arrivons à un moment crucial de réflexion et de mise en perspective dans le but de pérenniser les activités économiques générées par ce projet. D’autres mouvements similaires existent en France, issus du même constat et de la même démarche, souvent isolés et confrontés aux mêmes difficultés.

C’est pourquoi nous leur avons adressé une invitation à participer aux premières « Rencontres de Grasse », les 17 et 18 octobre prochain, en lien avec la journée nationale de la lutte contre le gaspillage alimentaire. Il nous semble que le moment est venu de réunir les mouvements qui sont dans la même démarche, pour 2 journées de mise en commun de nos expériences et de réflexion sur les évolutions possibles pour pérenniser nos actions.

L’idée du projet est venue du constat que la région de Grasse est un territoire autrefois agricole dont les exploitations ont été remplacées par un habitat résidentiel. Ainsi, de nombreuses habitations possèdent-elles des arbres fruitiers et particulièrement des oliviers dont les fruits ne sont pas ramassés. L’exploitation de ces ressources laissées à l’abandon peut permettre de créer de l’activité économique.

Afin de lutter contre ce gaspillage de ressources naturelles, il est proposé aux propriétaires et aux collectivités de confier la cueillette de leurs arbres à l’association et de donner le produit des récoltes. Celles-ci sont faites par des bénévoles et/ou des salariés dont les emplois sont financés par la vente des produits récoltés, soit en l’état, soit après transformation. Ces récoltes se font ponctuellement, au fil des saisons, ou sous le couvert de conventions pluriannuelles.

La croissance de notre activité s’explique parce qu’elle s’inscrit dans une prise de conscience générale des populations qui souhaitent lutter contre le gaspillage et consommer local.

La Cueillette solidaire favorise :
- la protection de l’environnement en entretenant le patrimoine fruitier, les oliviers et les jardins,
- la consommation et la valorisation de produits locaux en limitant le gaspillage,
- la création d’emploi,
- la création de mouvements de solidarité et de liens sociaux entre propriétaires qui acceptent d’ouvrir leurs jardins aux cueillettes par des bénévoles et des salariés cueilleurs, et acheteurs afin de préfigurer un modèle d’agriculture péri-urbaine,
- l’engagement associatif en animant un réseau de bénévoles.

Programme des 2 journées :
• Samedi 17 octobre :
→ 10h / 19h : présentation des différents mouvements, partage d’expériences, réflexion sur les cueillettes comme modèle économique créateur d’emplois et ses différentes déclinaisons (pertinence de la création d’une fédération, d’un label pour identifier les produits issus des cueillettes et du glanage, etc)
→ 19h / 23h : diner et poursuite des échanges
• Dimanche 18 octobre : organisation d’une cueillette d’olives et d’un pique-nique.

Si vous souhaitez participer à ces rencontres, contactez par mail josie.lecuona(a)renouer.com ou rendez-vous directement le 17 Octobre au VVF des Cèdres, 34 avenue Saint Exupéry, 06130 Grasse. Plus d’infos ici.

A lire sur Basta ! : Glanage, cueillette et partage des aliments : comment éviter le gaspillage

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos