Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros.

Avancement de la campagne : 29399 € sur 100000 € !

29.4%

À lire sur Reporterre

Près du Mans, 20.000 tonnes de déchets toxiques abandonnés à ciel ouvert

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

L’entreprise Mercure Boys Manufacture (MBM), liquidée en mars 2014, a laissé sur place une énorme quantité de broyats de tubes cathodiques, contenant des métaux toxiques susceptibles de polluer l’air et les sols. Cette situation fait douter de l’efficacité de la filière de traitement des déchets d’appareils électriques et électroniques.

Des tas de résidus sombres, à même le sol, parfois sous des bâches déchirées. Dans des halles abandonnées, du broyat non trié. Des fûts de produits chimiques inutilisés, laissés à l’extérieur des bâtiments.

Nous sommes au fond de la zone industrielle de Voivres-lès-Le-Mans (Sarthe). A cet endroit, il y a encore trois mois, l’entreprise Mercure Boys Manufacture traitait les tubes cathodiques, composé principal des écrans de télévision et d’ordinateurs. En liquidation judiciaire, elle a maintenant disparu, laissant derrière elle 20 000 tonnes de déchets toxiques. « Ces déchets dangereux ont des teneurs élevés en plomb, en mercure, en cadmium et contiennent des terres rares très faiblement radioactives », alerte Jacky Bonnemains, de l’association Robin des bois, qui révèle le désastre.

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos