Débattre Face aux régressions

« Osons les jours heureux » : 25 mesures prioritaires vers une transition écologique, sociale et démocratique

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

S’inspirant des « Jours Heureux », le programme du Conseil national de la Résistance adopté en 1944, un collectif d’organisations de la société civile a élaboré une liste de vingt-cinq mesures prioritaires, destinées à engager immédiatement « une transition écologique, sociale et démocratique ». Ils invitent citoyens et candidats à en prendre connaissance et à prendre position : « Nous sommes dans une démarche d’influence la plus grande possible, et nous encourageons le rassemblement des candidatures qui partagent ces mesures prioritaires. »

Nous vivons l’une de ces périodes incertaines de l’Histoire que nous ne voulons pas regarder demain avec une immense colère et d’infinis regrets en disant : c’était encore possible et nous n’avons rien fait… Face aux régressions sociale, écologique et démocratique, l’inaction et le laisser-faire ne sont plus une option.

Conscient-e-s de ces périls, inspiré-e-s par de nombreux appels [1], nous avons souhaité nous rassembler et nous engager dans une nouvelle voie.

Renouveau démocratique

Des membres d’une cinquantaine d’organisations de la société civile se sont rassemblé-e-s à Villarceaux les 13 et 14 février 2017 derniers pour faire renaître l’esprit des « Jours Heureux », le programme adopté en mars 1944 par le Conseil national de la résistance. Celui-ci avait réussi à unir des mouvements et partis pour impulser la Sécurité sociale, la généralisation des retraites aux salariés, l’indépendance de la presse...

Ensemble, dépassant le risque de la dispersion au terme d’un processus participatif, ces membres ont élaboré 25 mesures qui s’inscrivent avec résolution dans les enjeux du long terme. Celles-ci ont ensuite été adoptées toutes ou en partie par les organisations représentées alors. Ces actions prioritaires permettront, par un renouveau démocratique, l’avènement d’une société moins inégalitaire, plus solidaire et plus conviviale.

Nous, organisations signataires, vous proposons aujourd’hui, à l’issue de ces journées de travail et de mois de convergence entre différents archipels de la société civile, de découvrir et partager ces 25 mesures prioritaires vers une transition écologique, sociale et démocratique.

Celles-ci ont été choisies notamment car elles exercent un effet de levier considérable sur la vie sociale et politique une fois mises en œuvre.

Nous invitons dès aujourd’hui les candidat-e-s à la Présidentielle et aux Législatives à prendre position à leur sujet, nous nous engageons à rendre public leurs réponses et veillerons à ce que ces engagements soient respectés. Nous sommes dans une démarche d’influence la plus grande possible, et nous encourageons le rassemblement des candidatures qui partagent ces 25 mesures prioritaires.

Nous partageons la conviction et l’ambition que nos sociétés, malgré les défis qu’elles traversent, ont en elles les talents, les énergies, les volontés et les valeurs pour se transformer. L’une des plus structurantes de ces mesures est sans nul doute la première :

1. Démocratie au niveau national :
« Une nouvelle Constitution pour la France sera rédigée selon un processus de type « conférence de citoyens », puis soumise à référendum. » Aussi, nous appelons à la mise en place dès maintenant de ce processus, pour organiser le débat et l’imaginaire collectif autour de nouvelles formes de démocratie, sans attendre une élection « providentielle ».

« Le pire n’est pas exclu, mais le meilleur reste possible », nous rappelle Edgar Morin.

Construisons ensemble des jours heureux.

Dès 2017.

Premiers signataires de cette tribune : Bloom - Collectif Roosevelt - La Criirad - End Ecocide on Earth – IRG (Institut de recherche et débat sur la gouvernance) - #LesJoursHeureux - Mouvement Utopia - Non au mercure - Une Odyssée Humaine, La Plume Du Futur - Pas Sans Nous – Pouvoir Citoyen en Marche - Ritimo - Sciences Critiques - Syndicat des Simples

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos