Alimentation

Mexique : le berceau du maïs bientôt recouvert d’OGM ?

par

  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Des tortillas à base de maïs OGM, c’est ce que tentent d’obtenir les multinationales Monsanto et Pioneer au Mexique. Elles ont demandé au gouvernement l’autorisation de semer 2,4 millions d’hectares de maïs transgénique à l’Ouest et au Nord du Mexique. Soit une surface aussi grande que le Luxembourg ! Alors que la période de consultation publique s’achève, des scientifiques indépendants (de l’Union mexicaine des scientifiques engagés avec la société) [1] dénonce le manque de transparence du processus. Les résultats des plantations « pilotes » n’auraient pas été rendus publics. « C’est grave, le Mexique n’est pas seulement le berceau du maïs, mais aussi l’un des centres d’origine et de diversification à partir desquels le monde tire la diversité génétique nécessaire pour maintenir sa production face aux nouveaux fléaux et défis climatiques. »

« Cela met en danger une des quatre céréales les plus importantes pour l’alimentation de toute l’humanité », alerte l’Assemblée des affectés environnementaux (ANAA), qui regroupe de nombreuses communautés locales victimes de pollutions. « Si nous ne nous organisons pas pour arrêter cette initiative et résister à l’obligation d’utiliser les semences transgéniques, les habitants des grandes villes mexicaines n’auront plus d’autre option alimentaire que de manger du maïs transgénique ». Ils appellent les organisations locales, nationales et internationales à signer leur appel, et exigent du gouvernement l’interdiction de tout type de culture transgénique sur le territoire national. L’enjeu est que les milliers de variétés de mais cultivées par des millions de familles indigènes et paysannes restent exemptes de tout risque de contamination OGM. Le gouvernement devrait faire connaître sa décision début décembre.

Vidéos

  • Souveraineté populaire Vandana Shiva : « Le libre-échange, c’est la dictature des entreprises »

    Voir la vidéo
  • Mondialisation Crime environnemental : sur la piste de l’huile de palme

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos