Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros. Pour tout savoir sur notre campagne, cliquez ici.

Avancement de la campagne : 35242 € sur 100000 € !

35.24%

À lire sur La Horde

Les skinheads au cinéma

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Alors que sort sur nos écrans Un Français, le film de Diastème dont le héros, interprété par Alban Lenoir, est un skinhead d’extrême droite repenti, nous avons pensé, plutôt que de gloser sur les méthodes de promotion du film et les menaces qu’auraient reçues le réalisateur et l’acteur principal, proposer un petit panorama des films ayant choisi de mettre en scène des crânes rasés, en nous limitant aux films de fiction. Car si le skinhead reste marginal, même au cinéma, on le retrouve dans tous les genres (action, drame, comédie, slasher, érotique) et plusieurs acteurs devenus célèbres ont démarré leur carrière dans ce rôle de composition, comme Tim Roth, Gary Oldman, Russel Crowe, Daniel Day-Lewis ou encore Ryan Gosling.

Si le skin apparaît le plus souvent dans des chroniques sociales, son esthétique violente et son odeur de soufre inspire également des réalisateurs qui y voient avant tout l’occasion de renouveler la figure du « méchant », car autant le dire tout de suite, au cinéma, dans la famille skinhead, c’est le nazi (le « bonehead ») qui est le plus souvent représenté, mise à part peut-être en Angleterre. Petit tour d’horizon des films à poil ras…

[ Lire la suite ]

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos