Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros.

Avancement de la campagne : 22253 € sur 100000 € !

22.25%

À lire sur Le Monde

Les intox des sarkozystes sur Claire Thépaut

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Haro sur Claire Thépaut. L’une des deux juges chargées du dossier des écoutes, qui a valu à Nicolas Sarkozy une mise en examen à la suite de sa garde à vue, est dans le collimateur des fidèles de l’ex-chef de l’Etat, qui n’ont de cesse de dénoncer une « cabale » et un « acharnement des juges » contre Nicolas Sarkozy, avec des arguments parfois douteux.

Florilège :

1. Non, elle n’est pas ex-patronne du syndicat de la magistrature

Faux

Plusieurs médias ont diffusé cette information, reprise en boucle depuis, notamment par les défenseurs de M. Sarkozy, qui ne manquent jamais de rappeler la fameuse affaire du « mur des cons ». Mais personne n’avait, semble-t-il, vérifié.

Or, c’est totalement faux. Contacté par Le Monde.fr, le Syndicat de la magistrature indique que Mme Thépaut n’a jamais été ni présidente ni membre du bureau. On peut retrouver des traces de son engagement syndical au travers de quelques pétitions, mais rien n’indique un passé de militante antisarkozyste.

Quant à son appartenance à un syndicat, doit-on rappeler qu’elle est totalement légale, et constitue même une des libertés constitutionnelles ?

2. Non, elle n’a pas publié de tribune contre Sarkozy

Faux

Seconde accusation, entendue dans la bouche de nombreux sarkozystes : Mme Thépaut aurait publié sur le site Mediapart une tribune « à charge » contre Nicolas Sarkozy. Là encore, c’est tout simplement faux.

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos