À lire sur Observatoire des inégalités

Les inégalités face aux vacances

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

70 % des cadres supérieurs partent en congés chaque année, contre 40 % des ouvriers. Et encore, entre catégories, on ne part ni aussi souvent, ni aussi longtemps, ni dans les mêmes conditions.

43 % de la population n’est pas partie en vacances en 2013 selon les données du Crédoc. Le taux de départ en vacances a légèrement augmenté du début des années 1980 jusqu’au milieu des années 1990, de 59 % à 66 %. Depuis, il s’est sensiblement réduit et atteint 57 % en 2013.

Qu’est-ce que partir en vacances ?

Les données présentées ici considèrent que l’on part en vacances quand on quitte son domicile au moins quatre nuits consécutives pour des raisons non-professionnelles. Du coup on englobe dans le même mot des congés très différents : une semaine à la campagne vaut autant que quatre semaines aux Seychelles.

Taux de départ en vacances selon les revenus

Le niveau des revenus détermine en grande partie le fait de partir en vacances ou non : seuls 35 % des foyers aux revenus inférieurs à 1 200 euros mensuels sont partis en 2013, contre 79 % de ceux qui disposent de plus de 3 000 euros. De fait, un « budget vacances » pour une famille peut représenter plusieurs milliers d’euros : impossible pour la majorité des bas salaires.

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos