Basta !, ce sont six journalistes et de nombreux contributeurs rémunérés, qui, chaque jour, enquêtent, décryptent et racontent, pour vous offrir une information de qualité. Le tout en accès libre afin que ces articles puissent être partagés et lus par le plus grand nombre. Basta ! n’est pas financé par des groupes industriels ou de la publicité. C’est pourquoi votre soutien est essentiel. Si vous pensez que Basta ! doit poursuivre son travail, prenez une minute pour faire un don, avant le 24 décembre. Merci !

Avancement de la campagne : 6634 € sur 30000 € !

22.11%

Mobilisation

Les indignés de Californie votent la grève générale

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Pour la première fois depuis l’après-guerre, une grève générale vient d’être votée aux États-Unis. Et ce sont les Indignés d’Oakland, en Californie, qui ouvrent le bal des dissidents. Réunies le 26 octobre dernier sur Oscar Grant Plaza, 1 484 personnes – sur 1 607 votants – ont voté en faveur de cette résolution. La grève générale est fixée au mercredi 2 novembre. Et l’ultimatum est strict : « Toutes les banques et les grandes entreprises devront fermer pour la journée ou nous marcherons sur elles. » L’enjeu ? Mettre un « coup d’arrêt » aux « 1 % » qui détiennent 40 % des richesses.

Cet appel à la grève générale intervient après des affrontements très violents le 25 octobre entre les occupants de la place et la police, qui voulait les déloger. La police a notamment utilisé contre les manifestants des balles lestées – plusieurs balles minuscules regroupées dans une enveloppe en plastique – et grièvement blessé à la tête un jeune soldat vétéran d’Irak. Dès le lendemain, 3 000 manifestants réoccupaient Oscar Grant Plaza, avec l’aide de vétérans du corps des Marines.

Les autorités d’autres villes états-uniennes ont décidé de déloger les manifestants campant dans leur centre-ville, comme à Nashville (Tennessee) et à Atlanta (Géorgie). Une démarche répressive qui pourrait contribuer à étendre cette grève générale à d’autres villes des États-Unis.

Retrouvez l’appel à la grève générale d’Occupy Oakland ici.

Vidéos

  • épicerie itinérante Marchands ambulants de produits bio, le nouveau visage de l’économie sociale dans les campagnes

    Voir la vidéo
  • Greenwashing Avec Air France, compenser les émissions carbone des riches peut nuire gravement à la santé des pauvres

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos