Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros.

Avancement de la campagne : 19937 € sur 100000 € !

19.94%

À lire sur Blog

Le patron , une espèce qui ne veut pas s’éteindre

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Un truc marrant quand tu deviens entrrrreuupreuuneuuur, c’est que tu deviens pote avec plein d’autres entrrrreuupreuuneuuur. Tu fais partie d’une sorte de caste. Non c’est vrai c’est rigolo. Du coup ils se lâchent. Au resto je me suis retrouvé comme ça des fois uniquement avec des gens dans mon cas. Des indépendants, des dirigeants, des selfmadmen, etc... Ça va de celle qui fait de la retouche couture, à l’informaticien, aux patrons de bar ou de resto. Bref le dirigeant d’une PME de quelques salariés comme le commerçant du coin.

Et de quoi on parle à ton avis ? Bin oui je te le donne en mille (mais tu me le rends après hein !) "DES CHARGES" !!

Oh là là là là là là !!!! Le rsi, la taxe machin, la tva, les trucs sociaux, ah ben de toute façon on peut rien faire dans ce pays tu sais bien. On a trop de charges !! On peut pas embaucher hein ! On laisse pas les gens gagner de l’argent en France. On n’aime pas les entreprises de toute façon. C’est ça la France aujourd’hui. Ah ben moi j’arrête ça sert à rien de se crever le cul oui. L’état nous prend tout de toute façon. Ah ben alors c’est pas la peine. Limite le soir j’baise plus ma femme des fois qu’ils taxeraient ça aussi ! Une taxe sur les pipes ! L’état français ? Une bouche à foutre oui !!

A force on se demande pourquoi y a toujours autant de commerçants. Et d’entreprises.

Là tu leur dis qu’il y a plus d’entreprises par habitant en France qu’aux États-Unis (véridik) tout le monde te regarde, tu te remplis la bouche aussitôt d’un bonne portion de frites et tu leur fais ma grimace préférée, un savant mélange de masticages et de sourires en coin qui fait trop genre...

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos