Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros.

Avancement de la campagne : 22253 € sur 100000 € !

22.25%

ça bouge ! Luttes sociales

Le film « Comme des lions » : un vrai moment d’intelligence collective et de démocratie

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Le film « Comme des lions » plonge le spectateur au cœur du combat des salariés de Peugeot (PSA) de l’usine d’Aulnay, en Seine-Saint-Denis. Une lutte collective de deux années contre la fermeture de leur usine qui employait plus de 3 000 personnes, dont près de 400 intérimaires. Une grande aventure démocratique avec une question de fond qui fait pleinement écho au mouvement Nuit Debout : « Que peut-on faire ? ». Le film est en salles depuis le 23 mars.

Moins que la chronique d’un conflit social, le film Comme des Lions raconte une aventure collective. On y voit des salariés décider eux-mêmes de leurs actions, débattre de leurs doutes, élaborer une stratégie face à celle du groupe PSA et à l’attitude de l’État. Un vrai moment de démocratie comme le montre la bande-annonce du film de Françoise Davisse que nous vous invitons à découvrir et partager :

https://vimeo.com/154476126

« Lors des comités de grève, il y a 200 personnes et lorsqu’une personne parle, tous les autres l’écoutent, relate la réalisatrice. Ils ont cette capacité à prendre la parole, à rester tête haute et, du coup, à entendre autrement les arguments des décideurs. Ils arrivent ensemble à construire une pensée alors que face à eux, il y a une sorte d’armée de guerre qui n’est pas intelligente mais qui possède cependant des moyens de communication considérables. »

« Intelligence ouvrière »

Le conflit s’est finalement soldé par la fermeture des chaînes de montage, mais avec une amélioration des conditions de départ. « Ce film n’est pas l’histoire d’une lutte mais une façon de se plonger dans ce que l’intelligence ouvrière peut amener de plus beau, poursuit la réalisatrice. J’avais envie de faire un film avec du ressenti et de la découverte à partir de séquences où les gens se parlent. Quand j’ai commencé à assister aux réunions, ce qui m’a assez impressionnée et touchée, c’est la capacité des ouvriers à penser ensemble alors même qu’on considère généralement qu’ils appartiennent à un milieu qui ne les place pas en position d’experts. »

La question de fond posée par ce film, résume Françoise Davisse, est « qu’est-ce qu’on peut faire ? ». Placé lui même au-milieu des ouvriers, le spectateur est amené à s’interroger lui-aussi sur la stratégie de grève et sur la façon d’y prendre part. Comme des lions montre des gens qui prennent confiance en leurs capacités et voient que les choses peuvent s’organiser d’en bas.

Plus d’infos et toutes les projections sur la page facebook du film et sur le site commedeslions-lefilm.com

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos