Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros.

Avancement de la campagne : 19937 € sur 100000 € !

19.94%

À lire sur Libération

Le Kansas veut limiter les loisirs des plus pauvres

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Une proposition de loi prévoit de restreindre l’accès aux piscines, salons de tatouage, salles de jeux ou cinémas aux personnes bénéficiant de l’aide sociale, pour les encourager à dépenser leur argent de façon « raisonnable ».

Si l’article du Washington Post ne datait pas du lundi 6, on aurait immédiatement pensé à un poisson d’avril. Mais non : une proposition de loi dans le Kansas, aux Etats-Unis, prévoit réellement de limiter l’accès aux activités récréatives pour les personnes bénéficiant des minima sociaux (qui reçoivent entre 454 et 497 dollars par mois), rapporte le quotidien. Les deux chambres législatives de l’Etat, toutes deux contrôlées par les républicains, l’ont approuvée la semaine dernière. Le sénateur Michael O’Donell, un républicain originaire de Wichita, défend ce projet sous prétexte qu’il aiderait les familles recevant l’aide de l’Etat à dépenser leur argent de manière « plus responsable ». « Nous essayons de nous assurer que ces aides sont utilisées pour ce qu’elles prévoient. C’est une question de prospérité. C’est une question d’avoir une belle vie », a-t-il dit au Topeka Capital-Journal.

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos