Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros.

Avancement de la campagne : 32974 € sur 100000 € !

32.97%

À lire sur Le monde diplomatique

Médias : la joie de servir

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Quiconque résumerait la ligne éditoriale de l’hebdomadaire Le Point par un slogan lapidaire du type « Mon patron est un génie, les grévistes sont des bandits » se perdrait dans l’outrance, car les choses sont toujours plus complexes. Enfin, presque toujours.

Interrogé par Le Figaro (2 juin 2014) sur le propriétaire de son magazine, le jeune directeur de la rédaction Etienne Gernelle entonne l’hymne à la joie : « La politique de la famille Pinault est de garantir et de respecter l’indépendance du journal. Il n’y a pas de meilleur actionnaire possible sur la place de Paris. Je souhaite à tous les journaux et à tous les médias d’avoir un actionnaire comme le nôtre. Nous sommes heureux et nous souhaitons que cela continue. » Hier exceptionnelle, car un peu embarrassante, cette expression de déférence pourrait se banaliser à mesure que le trombinoscope des maîtres de la presse parisienne décalque de plus en plus étroitement le classement des milliardaires français...

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos