Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros. Pour tout savoir sur notre campagne, cliquez ici.

Avancement de la campagne : 34462 € sur 100000 € !

34.46%

À lire sur Libération (Désintox)

L’Aid, c’est aussi la grande fête de l’intox

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Comme chaque année, la fachosphère diffuse ses hoax anti-abattoirs temporaires

INTOX. C’est devenu marronnier de l’extrême droite : à l’approche de chaque Aid El-Adha (la fête du mouton qui suit le Ramadan dans la tradition musulmane), la fachosphère s’inquiète brusquement de la souffrance des animaux et du respect des normes d’hygiène. Avec, en ligne de mire, les abattoirs temporaires dans lesquels seront pratiqués quelques-uns des abattages rituels de moutons.

Le site suisse Les Observateurs diffuse par exemple l’argumentaire d’Alain de Peretti, présenté comme vétérinaire. Pour lui, les « abattoirs d’occasion sont évidemment hors normes alors que l’abattage rituel accroît les risques ». Une vidéo-interview de Libertés TV dans laquelle le même de Peretti, vétérinaire mais aussi membre du Bloc Identitaire et animateur de l’association islamophobe Vigilance Hallal dénonce le « mépris de toutes les règles sanitaires » et des agréments délivrés « sans aucun contrôle », des abattoirs établis « dans des clubs hippiques, sous une tente, dans un parking au centre ville, dans une usine de poissons... quelque chose de complètement délirant dans le cadre sanitaire ». Des accusations également relayées par le site Riposte laïque, ou encore le site Breizh Info, à grand renfort de photos d’ovins et de couteaux sanguinolents.

[Lire la suite]

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos