Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros.

Avancement de la campagne : 29711 € sur 100000 € !

29.71%

À lire sur Bondy Blog

Je condamne ? Tu condamnes ? Vous condamnez ? On retire

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Après le sondage sur la déchéance de la nationalité algérienne, publié sur lepoint.fr cet été, c’est au tour du Figaro de se demander si les musulmans de France condamnent suffisamment l’assassinat d’Hervé Gourdel. Deux heures après le sondage était retiré du site.

Les sondages, c’est souvent comme les « études » du genre « les femmes couche-tard ont plus de risque d’être célibataires » ou « pourquoi les poissons nagent plus vite quand ils sont ivres » ? De la même manière qu’il y a des études drôles, il y a des sondages amusants aussi, et puis il y en a des louches (comme ceux commandés par l’Élysée), il y en a parfois des instructifs et il y en a aussi dont on se fout (genre : pensez-vous que Jay-Z a trompé Beyoncé ?).

Et puis il y a celui du Figaro du jour « assassinat d’Hervé Gourdel : estimez-vous suffisante la condamnation des musulmans de France ? » Bon. Celui-là c’est un sondage hors compétition, comme si les petites lettres de l’écran d’un journaliste de Minute s’étaient bizarrement retrouvées sur celui d’un journaliste du Figaro.

D’abord dans le « vous », n’oublions pas qu’il doit y avoir quelques musulmans, musulmans qui ont peut-être pris le sondage au sérieux en se disant « tiens, oui, ai-je suffisamment condamné ? » Mais ça veut dire quoi condamner suffisamment ? Les musulmans français doivent-ils en faire plus parce que justement ils sont musulmans ? Lorsqu’un non-musulman dit que l’assassinat d’Hervé Gourdel et d’autres est abject et inhumain, un musulman doit-il lui sortir dans la rue, pleurer, se frapper le visage, s’excuser ? S’excuser de quoi au juste ?

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos