À lire sur Actu-environnement

Insecticide Gaucho : non-lieu après treize ans d’instruction, les apiculteurs font appel

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

L’information judiciaire sur le pesticide Gaucho, ouverte en 2001 à la suite d’une plainte de 350 apiculteurs auprès du tribunal de grande instance de Paris, s’est soldée par un non-lieu, le 1er avril dernier, a annoncé l’Union nationale de l’apiculture française (Unaf). Celle-ci précise, dans un communiqué, qu’elle a fait appel de cette ordonnance.

La plainte des apiculteurs portait sur des faits de tromperie, d’escroquerie et de destruction du bien d’autrui (le cheptel apicole). Le juge d’instruction a justifié sa décision de non-lieu par le fait que « la communauté scientifique n’a pas démontré l’existence d’un lien de causalité entre l’introduction du Gaucho dans les cultures agricoles et l’augmentation de la mortalité des abeilles ».

Pour l’Unaf, « alors que la plupart des pays européens exercent une vigilance particulièrement accrue en raison des graves désordres que cause à l’environnement l’utilisation de ces produits néonicotinoïdes sur leur territoire, l’ordonnance de non-lieu intervient à contre temps et à contre sens de la législation et de la connaissance scientifique ».

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos