Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros.

Avancement de la campagne : 29534 € sur 100000 € !

29.53%

Transition énergétique

Construire soi-même son éolienne, mode d’emploi

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Fabriquer une éolienne, est-ce possible ? Des associations proposent des guides pratiques, des stages ou des chantiers participatifs afin d’apprendre à construire soi-même son éolienne. L’intérêt de la démarche : diffuser ce savoir, réduire les coûts et permettre aux particuliers de réparer eux-mêmes leur installation en cas de problème. Reportage à Henripont, en Belgique, lors d’un stage participatif de construction d’éolienne organisé par l’association Tripalium.

Mélanie et Aurélien, un jeune couple de Moselle, vivent dans une petite maison en bois. Pour des raisons pratiques et économiques, ils souhaitent devenir autonomes en électricité. Après de nombreuses recherches, ils se rendent compte qu’installer une éolienne est plus compliqué qu’ils ne le pensent, et surtout qu’il faut éviter les nombreuses arnaques dans ce secteur (lire notre enquête : Éoliennes domestiques : comment les pouvoirs publics encouragent une vaste escroquerie). Ils décident de participer à un stage d’auto-construction d’éolienne avec l’association Tripalium.

Fondée en 2007, cette association propose régulièrement des stages d’auto-construction d’éolienne ouverts à tous. Que l’on soit manuel ou non, tout le monde peut participer et apprendre les différents métiers nécessaires à sa construction : travail du bois, du métal et de l’électricité. Pendant un stage d’une semaine, une ou deux éoliennes sont fabriquées par le groupe. Mélanie et Aurélien ont participé au stage organisé à Henripont, un petit village belge situé à une trentaine de kilomètres de Bruxelles :

Des personnes ayant suivi un ou plusieurs stages avec l’association Tripalium ont eux-même commencé à organiser des formations. C’est le cas des membres de l’association BlueEnergy à Paris, par exemple. Pour Tripalium, il ne s’agit nullement de concurrence, bien au contraire, car tous contribuent à atteindre le même objectif : partager les savoirs pour permettre à chacun de se réapproprier son énergie.


Reportage réalisé par le site SideWays, web-série documentaire présentant des initiatives solidaires, positives et originales, qui sont « des idées pionnières ou bien des remèdes au système actuel, dans lequel de moins en moins de personnes se retrouvent », expliquent les initiateurs du projet, Hélène Legay et Benoit Cassegrain de l’association Contre-courant. Chaque épisode se décline sous un même format : une vidéo de 5 min, un article multimédia et un espace de discussion avec les protagonistes et les auteurs.

Pour en savoir plus : le site de SideWays.

Pour voir la suite du reportage (photos, interviews, vidéos).

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos