Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros. Pour tout savoir sur notre campagne, cliquez ici.

Avancement de la campagne : 34617 € sur 100000 € !

34.62%

ça bouge ! Débats

Pour une information et un Internet libres : journalistes indépendants, médias associatifs et hacktivistes s’engagent

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Du 23 au 25 novembre prochain, le réseau Ritimo organise un séminaire international à l’occasion de la sortie du nouveau numéro de la revue Passerelle dédié aux bouleversements technologiques, à ses conséquences sur la production de l’information, au rôle des nouveaux médias citoyens et alternatifs dans l’émergence des mouvements sociaux. A quelles conditions l’information citoyenne peut-elle être fiable ? Comment passer de l’expression à l’information ? Des interrogations auxquelles répondront plusieurs acteurs et observateurs du monde des médias, le 25 novembre, au cours d’un débat dont Basta ! est partenaire.

« Pour une information et un Internet libres : journalistes indépendants, médias associatifs et hacktivistes s’engagent » : c’est le thème du séminaire international qui se déroulera du dimanche 23 au mardi 25 novembre, à la Maison des métallos à Paris, à l’occasion de la sortie du nouveau numéro de la revue Passerelle, éditée par le réseau Ritimo. Y participeront des journalistes, des blogueurs, des représentants de médias citoyens, des associations comme La Quadrature du Net, ou des hackers d’Afrique du Nord (Maroc, Tunisie), d’Amérique latine (Brésil, Argentine), du Canada et de France.

Au programme : des rencontres et tables-rondes pour interroger nos façons de communiquer et de nous informer. Les usages des technologies de l’information et de la communication (TIC) et Internet bousculent les médias traditionnels, de la production jusqu’à la diffusion de l’information. Il faut pouvoir comprendre le paysage technologique transformé pour prendre la mesure des enjeux actuels car les évolutions technologiques dessinent un nouveau modèle de médias pour le XXIe siècle (voir le programme complet).

Un débat auquel participe Basta !

Comment Internet et les réseaux sociaux (dé)construisent l’information ? Tel est le thème du débat, auquel la journaliste de Basta ! Agnès Rousseaux participera. Il se déroulera le mardi 25 novembre, à 19h30 (à la Maison des métallos). En mettant à la disposition de chacun un réseau global d’accès facile et de faible coût, Internet permet de produire, de recevoir, d’échanger de commenter de l’information, entraînant le développement de réseaux sociaux et favorisant la floraison de médias alternatifs. En ce sens, Internet rend disponibles des outils de participation au débat public d’une puissance et d’un potentiel inédits, avec de nouvelles formes de narration, une nouvelle hiérarchisation des contenus, une redéfinition des statuts d’expert et de médiateur.

Comment ces nouveaux processus médiatiques, émancipés de certaines des contraintes des médias traditionnels, peuvent-ils passer d’outil d’expression à outil d’information ? A quelles conditions l’information citoyenne peut-elle être qualitative et fiable ? Les réflexions de ce débat interrogeront également la place du journaliste, la fonction de médiateur de l’information et la capacité du lectorat à se repérer dans un système où les flux d’informations sont devenus abondants, immédiats et permanents.

Ce débat sera animé par Bernard Salamand, de Ritimo, en présence de Dominique Cardon, sociologue au Laboratoire des usages d’Orange Labs et chercheur associé au Centre d’études des mouvements sociaux (CEMS/EHESS), d’Agnès Rousseaux, journaliste du média indépendant Basta !, d’Albert du Roy, journaliste politique, auteur du livre « La mort de l’information » et de Rita Freire, journaliste brésilienne et facilitatrice de la Ciranda Communication Partagée.

- Inscription obligatoire pour le débat du mardi 25 novembre.

- Retrouvez le programme complet du séminaire sur cette page. Et pour télécharger le programme (PDF).

Infos pratiques

- Pour le débat du mardi 25 novembre : Maison des métallos, 94 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e
(Mº ligne 2 arrêt Couronnes / Mº ligne 3 arrêt Parmentier / Bus ligne 96 / Parking 11 rue des Trois Bornes, ouvert jusqu’à 21h).

- Pour le séminaire international : Auberge Pajol - 27, rue Pajol - 75018
(Paris Mº ligne 2 arrêt La Chapelle)

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos