ça bouge ! Soirée-débat

Climat, emploi, social... Les penser ensemble, c’est vital !

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

La France compte près de 6 millions de personnes sans emploi. L’urgence climatique vient s’ajouter à l’urgence sociale. « Une autre voie est possible », affirme le Collectif Roosevelt. Pour ce mouvement citoyen, la transition énergétique représente une occasion unique d’agir pour la justice sociale, de s’attaquer à la crise du logement, de mettre en place une fiscalité énergétique juste, de créer des emplois non-délocalisables. Une soirée-débat pour faire le lien entre toutes ces questions et à laquelle Basta ! s’associe, aura lieu le 28 mai à Paris.

Nous sommes pris dans une course de vitesse : alors que la concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère augmente depuis 200 ans, provoquant le réchauffement de la planète, les réponses de nos décideurs politiques sont largement insuffisantes. La transition n’est pourtant pas un luxe mais une nécessité absolue si l’on veut préserver nos conditions de vie sur Terre.

Paris accueillera la prochaine grande conférence climatique des Nations-Unies en décembre, or tout porte à croire que l’accord ne sera pas à la hauteur des enjeux.

Dans le même temps, nous nous trouvons dans un contexte d’urgence sociale indiscutable. La France compte près de 6 millions de personnes sans emploi toutes catégories confondues, ainsi que 10 millions de pauvres. Le nombre de personnes sans domicile fixe a augmenté de 50 % en 10 ans... mais rien n’est fait pour apporter des réponses concrètes à cette crise sociale.

La transition énergétique représente pourtant une occasion unique d’agir pour la justice sociale, pour lutter contre les inégalités, s’attaquer à la crise du logement, en finir avec la précarité énergétique, mettre en place une fiscalité énergétique juste, créer des emplois non-délocalisables… Une autre voie est possible. Nos 15 propositions dessinent les contours d’une nouvelle société, remettant le bien-être et l’environnement au centre.

Alors que le gouvernement choisit la voie de l’austérité pour rembourser la dette financière, qui prendra en charge les dettes écologiques et sociales que devront supporter nos enfants ?

C’est pour faire le lien entre toutes ces questions que nous organisons une soirée-débat exceptionnelle le 28 mai prochain, à l’occasion du week-end des 1000 initiatives pour le climat coordonné par la Coalition Climat 21.

Climat, emploi, social... les penser ensemble c’est vital !

Avec :
- Dominique Méda, sociologue ayant travaillé sur les questions de croissance et de travail,
- Valérie Masson-Delmotte, climatologue au GIEC (groupe d’experts inter-gouvernemental sur l’évolution du climat)
- Animée par Sophie Chapelle, journaliste à Basta !

Pour faire le point sur les connaissances scientifiques, discuter des alternatives, réfléchir ensemble aux blocages… Urgence climatique, urgence sociale, la transition est une chance !

Rendez-vous le jeudi 28 mai à 20h
Musée Social - 5 rue Las Cases, 75007 Paris - Métro Solferino
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Pour un débat plus fructueux, envoyez dès maintenant vos questions à contact(a)collectif-roosevelt.fr

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos