À lire sur Le Monde

« Cette nuit, la ville aussi, ils l’ont tuée »

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Boulevard du Montparnasse, à Paris, les gens sortent du cinéma, petits groupes joyeux. Il est presque minuit, ils ne sont encore au courant de rien. Sur le trottoir, les autres se retournent sur eux. Quelqu’un dit : « Chut » à deux jeunes filles qui rient fort. Elles réalisent soudain que la foule autour d’elles semble d’une gravité particulière. « Qu’est ce qui se passe ? On entre au cinéma et quand on ressort, tout a changé », dit l’une.

Un serveur de La Coupole offre une cigarette à la jeune fille. C’est le genre de nuit où les gens se parlent soudain bien davantage que d’habitude. Le serveur lui dit : « Maintenant, rallume ton portable, ma belle et tu vas la perdre, ton innocence. Dans ce monde-ci, c’est la guerre. »

Sur la rive droite, dans le 9e arrondissement, vers le 84 rue Blanche, quelqu’un se penche pour accrocher un drapeau français à une fenêtre au premier étage. Plusieurs lignes de métro s’arrêtent. « Mesure de sécurité », annoncent les haut-parleurs. Du coup, tout le monde remonte à pied le boulevard Sébastopol.

« Je peux marcher avec vous ? », demande un garçon, une canette à la main.

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos