ça bouge ! Stop aux pesticides

Caravanes pour la défense d’une agro-écologie paysanne

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Le projet de loi sur l’agriculture en cours d’examen au Parlement « ne permet pas aux cultivateurs de soigner leurs plantes avec des préparations naturelles ni aux éleveurs de privilégier l’homéopathie ou la phytothérapie, plutôt que le tout antibiotique », affirment une vingtaine d’organisations. Deux caravanes pour la défense de l’agroécologie paysanne vont partir le 8 mai de Sarlat (Dordogne) et de Bourg-de-Péage (Drôme). Chacune converge vers Paris avec une arrivée prévue le 12 mai à l’Assemblée nationale. Sur leurs routes, des rencontres-débats sont programmées pour dire « Stop aux lobbies des semences, des pesticides et des produits pharmaceutiques ».

Ces caravanes ont pour objectif d’alerter l’opinion publique au sujet de la Loi d’Avenir Agricole actuellement en discussion à l’Assemblée Nationale et au Sénat (voir notre décryptage).

Aujourd’hui, les droits de propriété intellectuelle sur le vivant et la loi sur la contrefaçon fragilisent les actes millénaires de la vie agricole comme la production à la ferme par l’agriculteur de ses semences, de ses animaux ou de ses préparations naturelles destinées aux soins des sols, des plantes, des animaux ou à ses transformations fermières.

Le projet de loi agricole ne s’intéresse pas aux producteurs et récolteurs de plantes médicinales, ne permet pas aux cultivateurs de soigner leurs plantes avec des préparations naturelles ni aux éleveurs de privilégier l’homéopathie ou la phytothérapie plutôt que le tout antibiotique.

Les Caravanes ont pour objectif de porter à la connaissance des citoyens les revendications suivantes :
- Une exception agricole et alimentaire générale à l’application de la lutte contre la
contrefaçon ;
- La libre reproduction à la ferme des semences, des animaux et des préparations
naturelles en cas de présence fortuite d’une information génétique brevetée ;
- L’autorisation d’utiliser et de commercialiser des préparations naturelles peu
préoccupantes (PNPP) hors du champ d’application des lois sur les pesticides qui les
interdisent de fait ;
- Le droit pour les producteurs vendeur-direct de plantes médicinales d’informer le
consommateur sur tous leurs différents usages traditionnels (alimentaires, nutritionnels, médicinaux, PNPP, tinctoriaux, etc.).

Ces Caravanes se veulent le plus large possible car au-delà des jardiniers, des agriculteurs et des collectivités locales, il y va de l’autonomie de chacun, d’un environnement non pollué, de la santé de tous mais aussi de la souveraineté alimentaire.

Citoyens, associations, syndicats, représentants de collectivités et élu(e)s, rejoignez-nous. Nous voulons tirer la sonnette d’alarme avant que de nouveaux scandales éclatent : ceux des pesticides et OGM, après celui de l’amiante pour qu’enfin des mesures dignes de bon sens et de responsabilité soient actées.

La pression des lobbies des semences, des pesticides et des produits pharmaceutiques à tous les niveaux de l’État est beaucoup trop forte en France. Représentants élus des citoyens, députés et sénateurs, réagissez et écoutez nos demandes, vous devez soutenir l’intérêt général.

Le programme des caravanes est disponible sur le lien suivant.

Les signataires au 3 mai 2014 :
ASPRO-PNPP, ACAPEC, ADDEAR 42, ADEMY, Agir pour l’Environnement, AgroBio Périgord, Alerte Médecin Pesticides, ALTERN’INFO, AMAPS (Les paniers du Céou...), Appel de Poitiers, Aquitaine Alternative, ARDAB, ATTAC groupes (Périgueux-Nontron, Vienne Pays Rhodanien), BEDE, CDAFAL, Confédération Paysanne nationale, Confédération Paysanne départementale (Charente, Dordogne, Rhône, Rhône-Alpes...), Collectif Agroécologie Paysanne, Collectif Vigilance OGM groupes (Charente, Vienne...), CORABIO, Doman Chalosse Vivante, Fédération Nationale Accueil Paysan, Fédération Nature & Progrès, Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique, Graines de Troc, Halte incin’, Ingénieurs sans Frontières, Inter BIO Corse, La ligne d’horizon, Le Miroir, Les Amis de la Terre France, Les Amis de la Terre groupes (Dordogne, Landes, Limousin, Périgord, Seine et Marne...) Les Ami(e)s de l’Ortie, LPO, MIRAMAP, Maison de la semence groupes (Loire, Rhône/ARPE), Nature & Progrès national, Nature & Progrès groupes (Côte-d’Or, Auvergne...), Phyto Victime, Réseau Semences Paysannes, Sapiaf 24, Syndicat d’Agriculture Bio-Dynamique, Syndicat des SIMPLES, Réseaux Citoyens de Saint-Étienne, Terre & Humanisme, Unis Vers un Milly Vert, Zérogm42.

Photo : CC Sophie Chapelle / Basta !

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos