À lire sur Arrêt sur images

Affaire Cahuzac : prison requise contre un lanceur d’alerte

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Trois mois de prison avec sursis pour avoir dénoncé des lenteurs supposées dans l’affaire Cahuzac ? Un ex-agent de la cellulle anti-blanchiment Tracfin risque d’être condamné pour avoir diffusé des informations confidentielles sur un blog de Mediapart.

Sur un blog hébergé par Mediapart, Olivier Thérondel, agent de Tracfin (cellule dédiée à la lutte contre le blanchiment de capitaux) avait publié, les 22 et 26 avril 2013, deux billets qui mettaient en cause les consignes de sa hiérarchie et des lenteurs présumées dans le suivi du dossier de Jérôme Cahuzac.

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos