Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros. Pour tout savoir sur notre campagne, cliquez ici.

Avancement de la campagne : 35250 € sur 100000 € !

35.25%

À lire sur L’Expansion

Brésil : une représentante de l’agrobusiness comme ministre de l’Agriculture

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Après avoir choisi un ministre de l’Economie orthodoxe, apprécié des marchés, la présidente de gauche Dilma Rousseff, réélue de justesse en octobre, a nommé mardi soir Katia Abreu à l’Agriculture, une représentante du puissant secteur agroalimentaire, détestée des écologistes.

En 2010, elle a remporté le titre ironique de "Tronçonneuse d’Or" décerné par Greenpeace et les paysans sans-terre. Les indigènes l’ont baptisée "Reine de la déforestation" en Amazonie. Ils l’accusent de privilégier l’expansion de l’agrobusiness au détriment de l’agriculture familiale et de l’environnement.

Katia Abreu, 52 ans, est une grande propriétaire terrienne de l’Etat amazonien du Tocantins. Sénatrice depuis 2006, elle appartient au parti centriste PMDB, de la coalition gouvernementale, mais a commencé dans la politique à droite.

Elle devient la première femme à prendre la tête du ministère de l’Agriculture au Brésil, pour le second mandat de Mme Rousseff qui commence le 1er janvier.

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos