À lire sur Le Dauphiné

Assigné à résidence après avoir ramené un portefeuille perdu

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

La semaine dernière, lorsqu’il pousse la porte de la gendarmerie de Largentière, Marlind Plasa ne se doute pas qu’il ne va en ressortir, escorté, que sept heures plus tard. Cet Albanais, père de famille, vient déposer un objet trouvé. « J’ai trouvé un portefeuille dans un bureau de tabac. Il contenait 80 euros, une carte bleue et beaucoup de papiers. J’ai cherché le monsieur avec son numéro de téléphone. J’ai appelé. Il m’a dit, si possible, de le ramener à la gendarmerie. »

Ce qu’a fait Marlind, le lendemain. Après contact téléphonique avec le propriétaire, vérification que la carte bleue n’a pas été utilisée et les remerciements d’usage, tout se complique pour la famille Plasa. « On m’a demandé ce que je faisais en France. J’ai parlé de ma demande d’asile. Alors, on m’a raccompagné chez moi pour prendre les passeports de la famille. Depuis, nous sommes assignés à résidence et risquons l’expulsion. »

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos