Un média indépendant en accès libre, sans publicité, animé par sept journalistes, a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. Faites un don à Basta ! En passant par J’aime l’info, un don de 50 euros ne vous coûte que 17 euros.

Avancement de la campagne : 22253 € sur 100000 € !

22.25%

À lire sur Reporterre

Arrestation et contrôle d’identité. Délit ? Lutter pour le climat avec un vélo

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Hier, j’ai pris mon vélo. Comme la veille pour me rendre à la marche pour le climat, et comme l’avant-veille pour rejoindre Gonesse où se déroulait le premier Alternatiba Ile-de-France.

Il était 18h00, 22 septembre 2014. La date marquait l’aboutissement d’une importante séquence d’événements autour du climat, en vue du Sommet des Nations Unies sur le climat qui s’ouvre aujourd’hui à New-York. Outre les deux précédents événements, Reporterre avait également couvert le Parking day et le Festival La Voie est libre. Toutes ces manifestations dénoncent les politiques climaticides en cours à travers le monde, politiques auxquelles elles répondent par autant d’alternatives concrètes.

Ce lundi soir, c’était le bouquet final, avec la vélorution. La vélorution, c’est ce mouvement qui promeut l’utilisation du vélo comme moyen de transport en ville tout en dénonçant les privilèges accordés aux voitures ainsi que l’emprise des véhicules motorisés dans le trafic urbain. D’ailleurs, le 22 septembre, c’est aussi la date de clôture de la « semaine européenne de mobilité ». Une semaine qui aura finalement été marquée par… un nouveau pic de pollution en Ile-de-France.

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos