ça bouge ! Océans

Un appel à bloquer le sommet mondial des pétroliers et gaziers à Pau

par

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Les plus grandes compagnies pétrolières et gazières du monde entier ont décidé de se réunir à Pau du 5 au 7 avril. Objectif ? Multiplier l’exploration et l’exploitation d’hydrocarbures en mer. « Forer toujours plus loin, toujours plus profond et dans des conditions de plus en plus extrêmes est un crime contre les océans », dénoncent des organisations de défense du climat. Elles annoncent bloquer la tenue de ce sommet stratégique par des actions et mobilisations non-violentes, précédées par un camp d’action climat qui débute le 2 avril.

Moins de 4 mois après la COP21, les plus grandes compagnies pétrolières de la planète (Total, Shell, Exxon, Repsol, BP etc.) et opérateurs des marchés du pétrole et du gaz en eaux profondes vont se réunir en France, à Pau, du 5 au 7 avril. Le sommet international « MCE Deepwater Development » entend mettre en place des stratégies visant à exploiter les réserves d’hydrocarbures de la planète et des océans jusqu’à leur dernière goutte. Un sommet pour forer toujours plus loin, toujours plus profond, pour toujours plus de profit… Tout juste ratifié, l’Accord de Paris et son objectif de maintenir le réchauffement « bien en-deçà des 2°C » court le risque d’être noyé en eaux profondes.

De nombreuses organisations de défense du climat et des océans ont décidé de dénoncer, voire de bloquer ce sommet [1]. Les engagements de la COP21 doivent passer des promesses diplomatiques aux réalités concrètes. Nous devons définitivement tourner la page des combustibles fossiles.

Entre le sommet de Pau et le climat, il faut choisir !

Choisir le climat, c’est bloquer l’exploitation des nouveaux gisements d’hydrocarbures et protéger l’Océan. Nous demandons donc au gouvernement français de :
- suspendre tout type de financement au secteur des combustibles fossiles : ni subventions, ni investissements pour le charbon, le gaz et le pétrole ;
- d’annuler les forages de gisements d’hydrocarbures en cours et de ne plus donner de droits d’exploration et d’exploitation aux compagnies fossiles. L’argent doit aller à la transition vers des sociétés justes et durables. Il doit également financer la reconversion des industries et personnels travaillant dans les énergies fossiles.

La direction de Total a accepté de recevoir le 31 mars, à son siège de la défense, une délégation de 6 représentants des organisations qui portent la mobilisation en question. Seule l’annonce de l’annulation de la tenue de cette conférence internationale (ou sa transformation en conférence sur la reconversion des activités de ces compagnies là) aurait pu remettre en cause la mobilisation prévue sur Pau du 2 au 7 avril et visant à empêcher son bon déroulement. L’appel à mobilisation est donc maintenu.

Camp action climat et actions non violentes

Un camp d’action climat intitulé Camp Sirène sera installé du 2 au 9 avril près de Pau pour préparer ces actions et mobilisations, dans le Village Emmaus Lescar Pau, lieu alternatif permanent, à 10 mn de Pau. Des conférences et ateliers seront organisées sur le changement climatique, l’extractivisme, le désinvestissement des énergies fossiles, la problématique des hydrocarbures offshore, les enjeux de la sanctuarisation des océans, la gestion et la protection des communs, ainsi que des exemples de luttes comme Breakfree ou Ende Gelände. Des formations sur la philosophie, la stratégie et les techniques d’action non violente seront dispensées du 2 au 5 avril.

Une conférence sur le climat et les énergies fossiles sera organisée le mardi 5 avril à midi, juste devant l’entrée du Palais des congrès où se tiendra le sommet MCEDD. Elle sera suivie d’un rassemblement devant le Palais des congrès le mercredi 5 avril à 17H30, puis d’un concert avec HK, Sister Simone, Zoo et d’autres groupes. Un die-in géant se tiendra le jeudi 7 avril à midi tout autour du Palais des congrès.

Des actions directes non-violentes seront réalisées du mardi 5 au jeudi 7 avril dans le but de bloquer ou perturber le bon déroulement du sommet MCEDD. Elles seront réalisées dans un esprit 100 % non-violent, en assumant clairement et publiquement cet acte massif et déterminé de désobéissance civile. Elles se feront à visage découvert, dans le respect de l’intégrité des personnes et dans le respect des règles d’actions collectivement définies.

Plus d’informations :
- télécharger le programme
- participer à l’opération de financement participatif
- à signer : Appel de Pau : Stop aux forages en eaux profondes

En bref

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos