À lire sur Le Monde

Aides à la presse : qui touche le plus ?

  • Ajouter
  • Imprimer
  • Partager sur Delicious
  • Partager sur Google+

Pour la deuxième année consécutive, l’Etat a rendu public le 29 avril le montant des aides directes accordées la presse pour l’année 2013. Avant un décret d’avril 2012, il était impossible pour le public de connaître la répartition de l’enveloppe de quelque 400 millions d’euros versée chaque année aux titres de presse.

Le fichier fourni par le ministère de la culture et de la communication, qui porte uniquement sur les 200 titres de presse les plus aidés en 2013, permet pour la première fois d’analyser les évolutions d’une année sur l’autre de cette enveloppe. Il fait apparaître quelques évolutions par rapport aux chiffres de 2012.

(...) Entre 2012 et 2013, la liste des titres les plus aidés n’évolue guère. Seule rentre dans le classement Les Echos en 19e position, à la place du Progrès (21e). En tête des médias de presse écrite et numérique les plus aidés, Le Figaro passe légèrement devant Le Monde, les deux titres recevant chacun environ 16 millions d’euros d’aides directes.

(...) Autre indicateur scruté de près par les observateurs : l’aide rapportée au nombre de lecteurs. Souvent critiqué, notamment parce qu’il ne prend pas en compte les lecteurs sur les supports numériques, il bouscule fortement le classement. L’Humanité, avec une diffusion annuelle de 10 935 080 exemplaires, est sur ce critère le titre le plus aidé, à 63 centimes par exemplaire. En queue de classement, on retrouve les magazines Ici Paris (1,4 centime par exemplaire), Télé Magazine (1,7 centime) et Maxi (1,8 centime).

Lire l'article

Vidéos

  • Artisanat « Un métier n’est pas là pour vous emprisonner mais pour vous rendre libre »

    Voir la vidéo
  • Documentaire participatif Opération climat : saisir le bonheur de peur qu’il ne s’en aille

    Voir la vidéo

Voir toutes les vidéos